Tout savoir sur les différents types de prothèses dentaires

Les prothèses dentaires réhabilitent les fonctions buccales des patients souffrant d’édentement, c’est-à-dire d’absence partielle ou totale de dents, en remplaçant les dents naturelles par des éléments dentaires artificiels. Les interventions prothétiques ne sont pas seulement utilisées pour le remplacement total ou partiel de la dent, mais aussi pour corriger d’éventuelles anomalies fonctionnelles ou esthétiques, telles que des anomalies de forme et de couleur. Découvrez dans cet article, tout ce qui concerne les prothèses dentaires.

La prothèse mobile

La prothèse mobile est fabriquée dans les laboratoires par des prothésistes dentaires pour remplacer une partie de l’arcade dentaire. Cette prothèse peut être retirée par le patient pour effectuer des opérations d’hygiène bucco-dentaire ordinaires. Continuez à lire l’article, car l’explication d’ici vous serait importante. En effet, la prothèse mobile peut être partielle. C’est-à-dire ancrée par des crochets sur des dents naturelles résiduelles ou des éléments artificiels. Elle  est normalement composée d’une structure métallique qui prend le nom de squelette. La présence de crochets métalliques permet d’obtenir un niveau supérieur de stabilité fonctionnelle et masticatoire. Ensuite, la prothèse nécessite d’un ou plusieurs éléments dentaires où s’insèrent les attaches du squelette. Par ailleurs, les crochets peuvent également être réalisés dans un matériau différent, comme une molécule à base de téflon de couleur rose ou blanche qui aura quasiment la même fonction avec des résultats esthétiques bien plus agréables.

Prothèse sans métal

L’un des travaux les plus demandés dans plusieurs laboratoires au cours de cette dernière année est la création de prothèses sans métal. C’est une meilleure façon de reproduire un aspect complètement naturel de la dent. De plus, ces implants sont idéaux pour les patients allergiques.  En effet, le matériau le plus résistant à l’usure dans la création de prothèses sans métal est sans aucun doute la zircone, suivie de la céramique. Ce sont des matériaux qui résistent à l’usure dans le temps, notamment lorsque le patient est sujet à l’abus de tabac.