Mots croisés dans les mythologies grecque et romaine

Les mots croisés, un jeu très fascinant, font souvent appel à un sens de perspicacité  très élevé.  Notamment lorsque le thème dont il question est assez complexe tel que le thème des dieux grecs et romains. Ainsi il faut nécessairement se servir de codes ou astuces pour facilement identifier ces dieux.  A travers cet article, découvrons des astuces pour facilement se tirer d’affaire en tant que verbicruciste dans le cadre des dieux de la mythologie grecque et romaine.

Dieux grecs ou romains : comment les identifir facilement ?

Que ce soit les dieux de la mythologie grecque ou de la mythologie romaine, la meilleure astuce pour  les  identifier serait de se servir de leur nombre de lettres et de leurs descriptions. Le nombre de lettres varie généralement de 4 à 10 lettres et les descriptions s’appuient sur  leurs attributs, champs d’action ou liens de fraternité avec d’autres dieux.

Quelques exemples de cas pratiques

En consiérant  les dieux de la mythologie grecque,  nous présentons les exemples suivants :

  • Arès, 4 lettres (dieu de la guerre) ;
  • Hadès, 5 lettres (dieu des enfers, fils de Cronos et Rhéa) ;
  • Athéna, 6 lettres (déesse de l’intelligence, des arts et de la sagesse) ;
  • Appollon, 7 lettres (dieu des arts et de la medecine) ;
  • Dionysos, 8 lettres ( dieu du vin et de la vigne) ;
  • Héphaistos, 10 lettres (dieu du feu et des forgerons).

Pour ce qui concerne les dieux de la mythologie romaine, nous mentionnons :

  • Mars, 4 lettres (dieu de la guerre) ;
  • Cérès, 5 lettres (déesse de l’agriculture et mère de Prospérine) ;
  • Pluton, 6 lettres (dieu de l’enfer) ;
  • Bacchus, 7 lettres (dieu de la vigne et du vin) ;
  • Juventas, 8 lettres (déesse de la jeunesse et des adolescents).