Comment investir avec la loi Pinel ?

La loi Pinel s’est fait une bonne place dans les investissements en immobilier locatif. C’est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet aux investisseurs d’une part de percevoir leurs revenus locatifs et d’autre part dé bénéficier de réduction d’impôt. Certaines conditions sont à remplir pour investir en Pinel pour profiter de ses avantages. 

Les conditions exigées pour investir en Pinel

L’investissement locatif en Pinel nécessite votre conformité vis-à-vis des précisions apportées dans l’article 199 novovicies contenu dans le Code Général des Impôts. En effet, tout nouveau investissement en Pinel doit s’assurer d’avoir son bien immobilier loué totalement vide avant l’intégration des locataires. Aussi, il doit s’agir d’un appartement, visitez ici pour voir le dispositif imposant cette exigence depuis le 1er janvier 2021. 
Retenez donc que, désormais, les maisons ne sont plus concernées par la loi Pinel en investissement locatif neuf. Comme énoncé, aucun investissement en Pinel n’est possible si le bien locatif n’est nouveau. Le bien peut être déjà construit et acheté ainsi, ou il est en état d’achèvement pour vente. La loi Pinel n’englobe pas toutes les régions du territoire français. Pour cela, il faut appartenir à une des zones que couvre ce dispositif. 

Les avantages avec la loi Pinel

Ce dispositif intervient lors d’une problématique de tension locative. Vous aurez une réduction conséquente en termes d’impôt sur vos revenus. Toutefois, c’est le nombre d’années de la mise en location du bien qui détermine quel pourcentage de réduction vous allez bénéficier. Nous parlons ainsi de la durée d’engagement. Si vous mettez votre bien immobilier neuf en location pour 6 ans, le taux de réduction d’impôt s’élève à 12 %.
Pour une mise en location sur une période de 9 ans, la réduction est calculée à 18 %. Mais, si la durée d’engagement s’étend sur 12 ans, la réduction est de 21 %. Pour ce qui concerne l’activation de cette réduction fiscale, la date dépend du type de bien dont vous disposez. L’achat sur plan a pour date d’activation l’année à laquelle le logement a été finalisé. Quant à l’achat de logement construit, l’activation est faite à la date de l’acquisition du bien.